0491 529 701
norine_stenico@hotmail.com
Comment se passe une consultation chez le sexologue ?

Cela fait peut-être plusieurs jours, mois ou années que vous réfléchissez à cette éventualité. Contacter un sexologue est un cap difficile à franchir. En effet, il s’agit de dialoguer sur ce que vous avez de plus intime avec un inconnu et cela peut paraître extrêmement déstabilisant. Vous pourriez éprouver quelques craintes quant à la manière dont se déroule une consultation et diverses questions pourraient vous traverser l’esprit : « que fait-on chez un sexologue ? », « qui est-il? », « a-t-il été formé ? », « vais-je devoir me mettre dans des positions inconfortables ? », « est-il médecin ? », « doit-il m’ausculter ? », « vais-je devoir me mettre nu(e) ? », etc.

Il est tout à fait normal de s’interroger. La sexologie est un métier encore méconnu et dont le titre n’est pas protégé. N’importe qui pourrait décider de s’installer comme sexologue. Vous risqueriez ainsi d’y retrouver des personnes qui n’ont suivi aucune formation et qui pourraient être très compétentes mais parfois occasionner de véritables dégâts. Il est donc important de s’informer sur les différentes formations du thérapeute : « a-t-il suivi une formation certifiante en sexologie ? », « est-il reconnu par ses pairs ? ». Souvent, les sexologues sont médecins, psychologues, assistants sociaux, infirmiers, sages-femmes ou kinésithérapeutes.

Lors du premier rendez-vous, il s’agira davantage d’établir un lien de confiance et de comprendre ce qui a conduit la personne à prendre un rendez-vous. Le sexologue établira une anamnèse afin de cerner l’origine du problème : antécédents médicaux, situation familiale, situation conjugale, situation psychologique. C’est lors de cette séance que le professionnel pourra mettre des mots sur votre difficulté et la définir.

Avant d’entreprendre toute thérapie, un sexologue sérieux s’arrêtera un moment sur votre état de santé (maladie(s), traitement(s) médicaux, opération(s)) afin d’écarter toute pathologie pouvant être à l’origine de votre difficulté sexuelle. Par exemple, un homme pourrait souffrir d’un trouble de l’érection suite à une prise de médicaments ou une maladie. Toutefois, si le sexologue n’est pas médecin, il ne vous fournira aucune prescription médicale.

Ensemble vous fixerez un objectif réaliste et réalisable à atteindre au terme des consultations.

Rassurez-vous, vous n’êtes pas le(la) seul(e) dans cette situation. Vous avez osé en parler et le plus difficile est fait !

Lors des séances suivantes, le sexologue pourra vous proposer (avec votre accord) des outils concrets et adaptés à votre situation.

Il s’agira de dialoguer mais les mots seuls ne suffiront pas. Il faudra peut-être apprendre des mouvements de bassin, de nouvelles positions, de nouvelles approches, de nouvelles façons de prendre soin de vous, réaliser des exercices de relaxation… Néanmoins, aucun sexologue ne vous demandera de vous mettre nu(e), de faire des choses ambigües ou ne vous touchera. Il ne doit y avoir aucune connotation érotique.

Attention, vous risqueriez d’avoir quelques devoirs à faire à la maison. Des exercices de respiration ou de mouvements, de la lecture, de l’écriture, prendre du temps pour soi et/ou pour le couple… peuvent être demandés.

Les consultations respecteront votre rythme. Pas question d’aller plus vite que vous.

Avec le sexologue vous déciderez si les consultations se feront seul(e), en couple ou en alternance. Bien sûr le praticien est soumis au secret professionnel. Si des choses sont révélées lors d’une consultation individuelle, c’est avec votre accord que des éléments seront repris lors de la consultation de couple.

Les raisons de consulter un sexologue peuvent être variées :

  • trouble de l’érection ;
  • éjaculation prématurée ;
  • anorgasmie ;
  • trouble du désir ;
  • douleurs lors des rapports sexuels ;
  • vaginisme ;
  • rétablir la communication dans le couple ;
  • obsessions sexuelles ;
  • compulsions sexuelles ;
  • sexualité et handicap ;
  • sexualité et grossesse ;

Vous pouvez également prendre un rendez-vous sans que vous n’ayez de difficultés sexuelles mais simplement pour poser des questions d’ordre sexuel (votre 1ère fois, les infections sexuellement transmissibles, les moyens de contraception, le fonctionnement du corps, etc.).

Le nombre de séances nécessaire et le temps entre chaque séance dépendra d’une personne à une autre. Dans certains cas, une séance suffira. Alors que pour d’autres, plusieurs consultations seront essentielles.

Attention, le sexologue n’a pas de baguette magique. Il n’y aura pas de solution toute faite. Les patients ont souvent essayé plusieurs choses avant de se décider à contacter un sexologue. Le patient doit être motivé pour entamer un processus de changement. Certaines difficultés mettent plus de temps à être résolues. Vous devez donc avoir réellement le besoin et/ou l’envie que les choses changent pour vous. Dans le cadre d’une difficulté de couple et si le partenaire est au courant du suivi sexologique, celui-ci devra contribuer au changement.

Vous voilà maintenant informé(e)s et, je l’espère, rassuré(e)s sur les consultations sexologiques. Si vous ressentez le besoin ou l’envie de (re)trouver une harmonie sexuelle dans votre couple ou dans votre vie personnelle, n’hésitez plus ! Si toutefois des questions subsistes, prenez votre téléphone ou envoyez un mail.